Bullmastiff

Un Bullmastiff est-il un bon chien de compagnie?

Les Bullmastiffs sont-ils de bons chiens de famille ?

À PROPOS DU BULLMASTIFF :

Intrépide au travail, docile à la maison, le Bullmastiff est un grand garde musclé qui a poursuivi et retenu des braconniers dans la Merry Old England, un merisier, nous le supposons, pour tout le monde sauf les braconniers. Les Bullmastiffs sont le résultat de croisements entre Bulldogs et Mastiffs.

Tempérament :  Affectueux, Loyal, Courageux BULLMASTIFF.est-il-un-bon-chien-de-compagnie
AKC Race Popularité :  Classement 51 sur 196
Taille :  63,5 – 68 cm ( mâle ), 61 – 66 cm ( femelle )
Poids :  50 – 59 kg ( mâle ), 45 – 54 kg( femelle )
Groupe :  Groupe de travail
Espérance de vie :  7-9 ans

La race de chien Bullmastiff est un gardien de famille ferme et sans peur. Bien qu’il soit distant des étrangers, il a un faible pour les êtres qui lui sont chers.

Appelé le « chien de garde silencieux », cette race est néanmoins si douce qu’elle fait d’excellents chiens d’appartement. Il a un pelage court et facile d’entretien, mais attention : Ces chiens sont des baveurs. Si vous arrivez à passer un peu de bave, vous trouverez un grand compagnon protecteur qui sera heureux de vous accompagner dans vos aventures, à condition que vous lui réserviez une place sur le canapé par la suite.

Le temps du chien recommande cette grande caisse spacieuse pour donner aux grands Bullmastiffs un lieu de repos et de détente. Vous devriez également prendre cette brosse pour chien et ce masseur pour votre chiot à poils courts!

Un-Bullmastiff-est-il-un-bon-chien-de-compagnie-01Le Bullmastiff n’est pas aussi grand que son proche cousin le Mastiff. Pourtant, avec une hauteur à l’épaule pouvant atteindre 69 cm et un poids compris entre 45 et 59 kg, c’est quand même un sacré morceau de chien. Après la première impression faite par la taille du Bullmastiff, c’est la grande et large tête qui transmet l’essence de la race : les yeux sombres, les oreilles en V bien placées et le museau large et profond se combinent pour présenter l’intelligence, la vivacité et la confiance qui font du Bullmastiff un protecteur de classe mondiale et un compagnon de famille. Les pelages sont de couleur fauve, rouge ou bringé.

Il s’agit de créatures fiables et faciles à vivre, mais comme pour tout grand chien de garde, les propriétaires doivent commencer le dressage et la familiarisation très tôt, pendant que le chiot est encore assez petit pour être contrôlé.

  • APPARENCE GÉNÉRALE
    Celle d’un animal symétrique, faisant preuve d’une grande force, d’une grande endurance et d’une grande vigilance ; puissant dans sa construction mais actif. L’élevage de base était composé à 60 % de Mastiff et à 40 % de Bulldog. La race a été développée en Angleterre par les gardes-chasse pour la protection contre les braconniers.
  • TÊTE
    Expression: Etre vif, alerte et intelligent. Yeux: Sombres et de taille moyenne. Oreilles: En forme de V et portées près des joues: attachées haut et large, au niveau de l’occiput et des joues, donnant un aspect carré au crâne; de couleur plus foncée que le corps et de taille moyenne. Crâne: Grand, avec un certain nombre de rides lorsqu’il est en éveil; large, avec des joues bien développées. Front plat. Stop-Modéré. Museau: Large et profond; sa longueur, comparée à celle de la tête entière, est approximativement de 1 à 3. L’absence de front avec des narines placées sur le dessus du museau est un retour au Bouledogue et est très indésirable. Un museau foncé est préférable. Nez: Noir, avec des narines grandes et larges. Vole: Pas trop pendentif. Morsure: De préférence horizontale ou légèrement en dessous. Dents canines: Grandes et bien espacées.
  • CORPS
    Cou: Légèrement arqué, de longueur modérée, très musclé, et presque égal en circonférence au crâne. Ligne du dessus: Droite et de niveau entre le garrot et le rein. Corps: Compact. Poitrine large et profonde, avec des côtes bien cintrées et bien descendues entre les membres antérieurs. Dos: Court, donnant l’impression d’un chien bien équilibré. Rein: Large, musclé et légèrement arqué, avec un flanc assez profond. Queue: Attachée haut, forte à la racine, elle va en s’amenuisant jusqu’au jarret. Elle peut être droite ou courbée, mais jamais portée à la manière d’un chien courant.
  • FOREQUARTERS
    Épaules: musclées mais non chargées, et légèrement inclinées. Jambes avant: droites, bien désossées et bien écartées; coudes tournés ni en dedans ni en dehors. Métacarpes droits, pieds de taille moyenne, avec des doigts ronds et bien cambrés. Coussinets épais et résistants, ongles noirs.
  • ROBE
    Courte et dense, offrant une bonne protection contre les intempéries. Couleur: rouge, fauve ou bringé. À l’exception d’une très petite tache blanche sur la poitrine, le marquage blanc est considéré comme un défaut.
  • MEMBRES ANTÉRIEURS
    Large et musclé, avec une deuxième cuisse bien développée dénotant la puissance, mais pas encombrante. Angulation modérée au niveau des jarrets. Les jarrets de vache et les pieds écartés sont des défauts graves.
A lire  Quelles races de gros chiens qui sont adaptés pour la vie dans un appartement?

NUTRITION :

Un-Bullmastiff-est-il-un-bon-chien-de-compagnie-02La plupart des éleveurs de Bullmastiff conseillent de nourrir les chiens adultes ou les chiots de grande race avec des aliments pour chiots afin d’assurer une croissance lente et régulière. Il est préférable de donner plusieurs petits repas aux chiots, et deux repas par jour est une bonne chose pour les adultes, afin que les chiens n’aient pas à digérer trop de nourriture à chaque repas. En raison du risque de ballonnements, il est déconseillé de faire de l’exercice immédiatement avant et après le repas. Les Bullmastiffs doivent être maintenus maigres, surtout lorsqu’ils sont chiots, car ils grandissent très rapidement, ce qui peut mettre leur système à rude épreuve.

CROISSANCE :

Un-Bullmastiff-est-il-un-bon-chien-de-compagnie-04Il faut s’attendre à des mues saisonnières, bien qu’une perte de cheveux inhabituelle soit à noter comme un problème possible. Une alimentation équilibrée et un environnement sain sont les plus importants pour la santé du pelage. Un toilettage fréquent permet de gérer la perte de poils et les chiens doivent être baignés si nécessaire. La peau et le pelage doivent être surveillés afin de s’assurer que la sécheresse ou la graissage ne sont pas un problème. Ces problèmes peuvent être liés à l’alimentation, et parfois à des allergies.

EXERCICE :

Les Bullmastiffs apprécient l’exercice quotidien. Certains sont plus sédentaires, tandis que d’autres sont très actifs par nature, mais il faut encourager l’exercice modéré. Les promenades rapides et les jeux de plein air sont les préférés de la race, bien qu’il soit indispensable de disposer de clôtures sécurisées pour les zones extérieures. Les clôtures sont essentielles pour assurer que le chien est en sécurité et pour que les étrangers et les animaux inconnus n’empiètent pas sur le territoire du Bullmastiff. Les chiots ne doivent pas être surmenés, surtout pendant les périodes de croissance rapide. Le Bullmastiff n’est pas la race idéale pour les personnes qui veulent un partenaire de course canine, mais il est un excellent compagnon de marche.

FORMATIONS :

La formation et la familiarisation précoces sont essentielles pour les chiots Bullmastiff. La volonté de la race peut être assez forte, et les chiens et leurs propriétaires tireront tous deux profit des régimes d’entraînement inculqués aux chiots. Des règles et des routines doivent être mises en place tôt et respectées à mesure que les chiens grandissent. De nombreux éleveurs encourageront les nouveaux propriétaires à s’inscrire dans les classes locales de chiots afin de s’assurer que les chiots sont exposés à d’autres chiens et que les propriétaires ont accès à une aide et à des informations sur la formation. Les Bullmastiffs peuvent être excellents en agilité, en obéissance, en rallye, et même en pistage et en travail à l’odeur. La formation doit donc commencer immédiatement et faire partie du lien à vie entre le chien et son propriétaire.

A lire  Quelle race de chien de garde choisir?

SANTÉ :

Les Bullmastiffs sont une grande race à l’ossature lourde. Les éleveurs s’efforcent de respecter le standard et d’éviter les animaux trop cuits. Pour pouvoir faire le travail de chien de garde, cette race de travail doit être mentalement et physiquement saine. Les éleveurs de Bullmastiffs responsables soutiennent le comité de santé et de recherche de l’Association Américaine de Bullmastiff  et soumettent leurs reproducteurs à un dépistage des problèmes cardiaques, des dysplasies de la hanche et du coude, de l’hypothyroïdie et des problèmes oculaires. Comme de nombreux chiens, qu’ils soient de race pure ou non, les Bullmastiffs peuvent développer un cancer ainsi qu’un ballonnement, c’est-à-dire un gonflement de l’abdomen soudain et potentiellement mortel; les propriétaires doivent s’informer sur ses symptômes et sur les mesures à prendre en cas de ballonnement. L’hérédité et l’environnement jouent un rôle dans la santé de la race, c’est pourquoi les éleveurs et les propriétaires doivent travailler ensemble afin d’élever des chiens en bonne santé.

Tests de santé recommandés par le Club national des races :
– Évaluation de la hanche
– Évaluation du coude
– Évaluation par l’ophtalmologue
– Examen cardiaque
– Évaluation de la thyroïde

HISTOIRE DU BULLMASTIFF :

Le surnom du Bullmastiff est « le chien de nuit du garde-chasse », ce qui résume bien l’histoire des débuts de la race.

Un-Bullmastiff-est-il-un-bon-chien-de-compagnie-03Du milieu à la fin du XIXe siècle, les vastes domaines ruraux et les réserves de gibier de l’aristocratie anglaise étaient les cibles irrésistibles des braconniers. « Les peines étaient sévères », a écrit un historien de la race, « mais le braconnage semblait impossible à éradiquer par de simples lois. Parce qu’un braconnier risquait la peine de mort s’il était capturé, il n’avait rien à perdre lorsqu’il rencontrait le garde-chasse d’un domaine. Il pouvait choisir de tirer avec le garde-chasse lorsqu’il était acculé, plutôt que d’affronter la potence.

Les gardes-chasse réagissaient en élevant des chiens grands, rapides et assez courageux pour poursuivre et épingler un homme qui rôdait dans le domaine en pleine nuit. Finalement, ils ont trouvé la bonne combinaison de reproducteurs en croisant des Mastiffs avec des Bulldogs dans un rapport de 60 % de Mastiffs et 40 % de Bulldogs. La nouvelle race était assez intelligente pour travailler sur commande, assez tractable pour tenir un braconnier mais pas pour le mutiler, assez grande pour effrayer le béjé de tout intrus.

Inévitablement, des rivalités se sont développées entre les gardes-chasse britanniques pour savoir qui avait les meilleurs Bullmastiffs. Des compétitions et des expositions des meilleurs spécimens furent organisées, et de là, le Bullmastiff ne fit qu’un petit saut dans l’arène. Les expositions canines en Angleterre gagnent en popularité au moment même où les amateurs de Bullmastiffs standardisent leur race. En 1924, le Bullmastiff tel que nous le connaissons aujourd’hui était prêt à rejoindre les rangs du Kennel Club (Angleterre). L’AKC a accordé à la race une reconnaissance complète en 1933.

A lire  Quelles races de gros chiens qui sont adaptés pour la vie dans un appartement?

FAITS MARQUANTS :

  • Les Bullmastiffs n’ont pas besoin de beaucoup d’exercice et se contenteront de quelques courtes promenades par jour.
  • Les Bullmastiffs peuvent se débrouiller dans les familles où les deux parents travaillent. Ils ne sont pas trop préoccupés par le fait d’être seuls, mais les chiots auront besoin de quelqu’un qui puisse rentrer à la maison pour les laisser sortir pour la pause pipi.
  • Les Bullmastiffs perdent peu de poils et n’ont besoin que d’un toilettage minimal.
  • Les Bullmastiffs peuvent se débrouiller dans un appartement ou une copropriété car ils sont très doux.
  • Les Bullmastiffs peuvent être agressifs envers les autres animaux s’ils ne sont pas correctement socialisés.
  • Les Bullmastiffs doivent vivre à l’intérieur avec leurs gens.
  • Les bullmastiffs sont sujets à l’épuisement par la chaleur et aux coups de chaleur et doivent être gardés à l’intérieur par temps chaud ou humide.
  • Les Bullmastiffs bavent et peuvent être sujets aux gaz. Si le fait d’essuyer la bave vous gêne d’une manière ou d’une autre, ce n’est pas la race qu’il vous faut.
  • Les Bullmastiffs ont besoin d’un entraînement précoce qui se poursuit tout au long de leur vie. L’entraînement et la socialisation contribuent à réduire les agressions indésirables et l’obstination.
  • Grands et affectueux, les Bullmastiffs aiment passer du temps avec vous sur votre canapé, vos pieds et vos genoux. Ils prennent beaucoup de place mais vous donnent beaucoup d’amour en retour.
  • Les Bullmastiffs peuvent être des chiens de garde déterminés et protégeront leur maison et leur famille avec leur vie si le besoin s’en fait sentir. Leur taille et leur confiance en eux sont un élément dissuasif pour les intrus.
  • Les Bullmastiffs sont bons avec les enfants, mais ils peuvent accidentellement renverser ou marcher sur les tout-petits.
  • Les Bullmastiffs ont un seuil de douleur élevé, de sorte qu’il peut être difficile de déterminer si le chien est blessé.

Lorsqu’il est bien entraîné et bien socialisé, le Bullmastiff fait honneur à la race et aux chiens en général.

ENFANTS ET AUTRES ANIMAUX DOMESTIQUES :

Les Bullmastiffs sont patients et protecteurs envers les enfants, mais comme ils sont si grands, ils peuvent accidentellement renverser ou marcher sur un enfant en bas âge. Si vous avez des enfants, prenez en considération leur âge et leur taille lorsque vous décidez de faire appel à un Bullmastiff.

Apprenez toujours aux enfants comment approcher et toucher les chiens, et surveillez toujours les interactions entre les chiens et les jeunes enfants pour éviter que l’une ou l’autre des parties ne se morde les oreilles ou ne tire la queue.

Apprenez à votre enfant à ne jamais s’approcher d’un chien pendant qu’il dort ou mange ou à essayer de lui enlever sa nourriture. Aucun chien, aussi bon soit-il, ne doit jamais être laissé sans surveillance avec un enfant.

Le Bullmastiff peut très bien être agressif envers les chiens qu’il ne connaît pas. Il se débrouille mieux avec les chiens du sexe opposé, surtout s’ils ont été élevés avec lui.

Ils peuvent s’entendre avec les chats s’ils ont été élevés avec eux, bien que certains Bullmastiffs ne puissent pas résister à l’envie de les poursuivre. Un chat qui se défend bien s’en sortira mieux qu’un chat qui s’enfuit.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page